Culture et entretien du bambou

Les bambous représentent des plantes à fleurs pérennes et sempervirentes de la famille des Poaceae. Ce ne sont pas des arbres, mais bien des herbes, qui sont réparties en 3 types de tribus, correspondant aux régions géographiques dans lesquelles elles poussent. Il existe ainsi les bambous boisés tropicaux (Bambuseae), les bambous boisés tempérés (Arundinarieae), et les espèces herbacées (Olyreae). En tout, ils forment 1575 espèces différentes répertoriées, réparties en 111 genres.

De manière générale, les bambous peuvent être séparés en 2 grandes catégories : les bambous non traçants, qui poussent lentement et ressemblent à des buissons ; et les bambous traçants, ressemblant à des arbres, qui étendent leurs rhizomes dans le sol sur plusieurs mètres et qui poussent très vite.

Où poussent les bambous ?

Les bambous, pour la plupart, sont natifs des régions tempérées chaudes et humides tropicales des 5 continents du globe. Cependant, de nombreuses espèces poussent dans des climats très divers, autant dans les régions chaudes tropicales que dans les régions froides et montagneuses comme dans l’Himalaya ou les Andes, jusqu’à 4000 mètres d’altitude, comme l’espèce Chusquea macrostachya.

La plupart des bambous meurent s’ils sont exposés à des températures glaciales, alors que certaines espèces sont capables de survivre à des températures extrêmement froides, autour des -30 degrés C, comme les espèces Fargesia rufa « Green Panda », Fargesia denudata, Arundinaria gigantea. A noter que les bambous poussent plus vite et sont plus épais dans les climats froids que dans les climats tropicaux.

Tiges, racines, feuilles et floraison des bambous

Les tiges des bambous, appelées chaumes, sont généralement creuses entres les nœuds et poussent à partir d’un rhizome épais et souterrain. Les tiges sont très résistantes, bien que souples, car elles peuvent plier sous le poids de la neige, sans casser. Les feuilles poussent directement à partir des tiges.

La plupart des espèces de bambous fleurissent de manière irrégulière, la floraison pouvant être espacée de plusieurs dizaines d’années, allant même jusqu’à 130 ans pour l’espèce Phyllostachys bambusoides. Les fleurs sont rares et produisent des graines après 12 ans, pour les bambous les plus précoces, et après 120 ans pour les plus lents, mais seulement à une occasion. Les fruits sont également rares et sont appelés des caryopses.

Les tiges et les feuilles de bambous représentent la principale source de nourriture du panda géant de Chine, du panda rouge du Népal et des lémuriens de Madagascar.  Les tiges sont aussi consommées par les gorilles, les chimpanzés et les éléphants. Quant aux fruits, ils sont mangés par des rats.

Caractéristiques des bambous

Les bambous ont une importance économique et culturelle en Asie. Ils sont également utilisés en tant que matériaux de construction, comme source de nourriture ou comme plantes ornementales.

Ces plantes ont des caractéristiques extraordinaires, comme une force de compression plus élevée que la brique, le béton ou le bois, ainsi qu’une résistance au déchirement qui rivalise avec l’acier. Un exemple de résistance des bambous est représenté par le fait que ce sont les seules plantes qui ont survécu à la radiation de la bombe atomique d’Hiroshima.

Les bambous font partie des plantes qui poussent le plus rapidement au monde, grâce à leur système de rhizomes dépendants. Certaines espèces peuvent même pousser de 91 à 122 cm en moins de 24 heures, à un rythme de 4 cm par heure, comme les espèces Phyllostachys Moso, Phyllostachys Vivax, et Phyllostachys Aurea.

Ceci dit, la pousse dépend du type du sol et des conditions climatiques, ainsi que des espèces de bambous. Pour la plupart, ils poussent entre 3 et 10 cm en une journée. Les bambous les plus larges peuvent atteindre une hauteur de 30 mètres avec un diamètre de 30 cm.

Culture des bambous

Les bambous sont des plantes à floraison irrégulière, ce qui a pour conséquence que leur culture se fait par bouturage, c’est-à-dire en plantant un morceau de rhizome dans un peu de terre fraîche et humide. Les bambous doivent être âgés d’au moins 4 ans avant d’être bouturés.

La plantation a lieu entre mars et avril, dans toute bonne terre de jardin qui est riche en humus. Le rhizome est mouillé avant le bouturage, puis il est recouvert de plusieurs couches de tourbe. Il suffit ensuite d’arroser le bambou régulièrement, à raison d’environ 15 litres toutes les 2 semaines. Pour les bambous plantés dans des bacs, l’arrosage sera encore plus régulier et abondant.

Vous pouvez planter vos bambous à une distance de 30 ou 40 cm pour les variétés « en bouquets », alors que pour celles « qui courent », il vaut mieux laisser 1.5 à 2 mètres d’écart.

Entretien des bambous

Les bambous sont des plantes faciles à entretenir, car elles n’ont besoin que d’eau pour pousser rapidement et d’un sol enrichi en engrais, rien de plus !

Contrairement à certaines plantes, les bambous ne nécessitent ni pesticides, ni fongicides. Les feuilles qui tombent fournissent tous les nutriments nécessaires à la plante, lorsqu’elles commencent à se décomposer. Pour les bambous plantés en pots, leur fertilisation doit être régulière, en utilisant un bon engrais, comme ceux pour le gazon.

Les bambous se taillent 1 à 2 fois par année, afin de maintenir leur feuillage plus dense et de leur faire adopter une forme plus régulière, surtout ceux qui ressemblent à des buissons. Vous pouvez également tailler les tiges les moins vigoureuses.

Quels bambous choisir?

La première chose à définir, lorsque vous souhaitez planter un bambou dans votre jardin, c’est sa taille. Pour un bambou de grande taille, l’espèce Bambusa Multiplex Riviereorum est vivement recommandée car elle atteint environ 1.80 mètres.

Il existe des bambous de type arbuste, qui ont l’avantage de ne pas répandre leurs racines partout dans le sol et de ne pas être des plantes invasives.

Enfin, peut-être préférez-vous des bambous d’intérieur ? Il existe plusieurs espèces de bambous qui supportent les conditions plutôt sèches des maisons ou appartements et vous aurez le choix entre des bambous allongés ou courts, plus ou moins épais, mais quelle que soit l’espèce que vous choisissez, vous devrez l’exposer le plus possible au soleil. Vous devrez également lui apporter de l’eau très régulièrement.

Utilisation des bambous

Les bambous sont cultivés pour de nombreuses raisons, l’une d’elle est ornementale, en raison de leur feuillage décoratif, de couleur verte accompagnée parfois de blanc ou de jaune.

Les bambous sont également cultivés en raison de leurs propriétés gustatives, puisqu’ils sont comestibles, tant pour certains animaux que pour les humains. En effet, ils sont utilisés dans les bouillons ou sous forme de pousses. Les tiges sont également servies dans des plats, particulièrement au Népal.

Le bois de ces plantes est cultivé à des fins de construction, plus spécifiquement  dans la fabrication de meubles, de parquets, d’instruments de musique, de cannes à pêches, de paniers, d’éventails, etc. Il est également utilisé dans la fabrication d’échafaudages, particulièrement pour les gratte-ciel, en raison de sa grande résistance et de sa légèreté, ainsi que pour la construction de cases ou de pilotis.

La fibre de bambou, contenue dans les tiges, est utilisée pour la production de pâte à papier, un procédé très ancien toujours utilisé en Chine.

Les bambous sont également utilisés dans le marché du textile, ils ne sont par contre pas transformés en laine par un procédé naturel, puisque les fibres sont très courtes. C’est donc un procédé chimique qui leur permet de revêtir une texture semblable à la viscose.

Les bambous ont souvent été utilisés pour construire des armes, dans le domaine des arts martiaux.

Enfin, les bambous sont utilisés en médecine traditionnelle chinoise, afin de traiter les infections et accélérer les cicatrisations. En Inde, la pâte de bambou fermentée est utilisée comme remède pour soigner l’infertilité, les douleurs menstruelles et l’impuissance.

Les bienfaits des bambous

Avec ses grandes qualités de légèreté et de résistance, le bambou est probablement la solution idéale en termes d’écologie et d’impact sur l’environnement. Il permet de créer des habitats solides, résistants, bien que souples, et durables. Les bambous disposent d’un système de rhizomes étendus et solides, ce qui stabilise le sol et empêche l’érosion de la terre.

Les bambous relâchent 30 % de plus d’oxygène dans l’atmosphère et ils absorbent également plus de dioxyde de carbone que les autres arbres et plantes. Grâce à ces 2 caractéristiques, les bambous diminuent les gaz à effet de serre et purifient l’air.

De plus, les bambous peuvent vivre jusqu’à 120 ans. Cette longévité fait d’eux un symbole de droiture et d’honnêteté en Chine, alors qu’en Inde, ils revêtent un symbole d’amitié. La rareté de leurs fleurs les conduit à être perçus comme un signe de famine imminente.

Bambou : liste des différentes espèces

7154626eafbb110c393e27f5595bb00f@@@@@@@@@@@@ 93aa969ad0f48a90174f8f52e0cdf491kkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk