Palmier

Les palmiers sont une famille d’herbes géantes de l’ordre des Arecaceae. Ils proviennent de 181 genres répartis en environ 2600 espèces.

Les palmiers font partie des espèces de plantes les plus anciennes du monde, puisqu’elles y sont présentes depuis plus de 80 millions d’années.

Les palmiers poussent selon 2 méthodes : de manière solitaire ou de manière groupée. La représentation la plus commune est une tige solitaire qui se termine par une couronne de feuilles.

Où poussent les palmiers?

La grande majorité des palmiers pousse dans les régions tropicales et subtropicales du globe. Ils poussent principalement en Amérique du Sud, au nord de l’Australie, dans le sud et sud-est de l’Asie, au Mexique, à Puerto Rico, en Californie, en Floride et à Hawaii.

Il n’y a que 130 espèces qui poussent dans les régions tempérées chaudes du globe, par exemple dans le sud de la France, en grande Bretagne ou en Oregon.

Environ deux-tiers des palmiers vivent dans des forêts humides. Le reste se partage entre des régions montagneuses tropicales, dans les pâturages ou dans les déserts.

Tiges, racines, feuilles et floraison des palmiers

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les palmiers sont composés d’une tige gorgée de fibres et non d’un tronc. Ils sont également dépourvus de branches. A la place, ils ont des palmes, d’où leur nom. Celles-ci sont larges et sempervirentes et adoptent une forme de plume ou d’éventail.

Les fleurs des palmiers sont petites, disposées de manière symétrique et en forme d’étoiles. Selon les espèces, elles sont parfois bisexuelles, parfois unisexuées. Elles sont composées de 3 pétales blancs, qui sont soit libres, soit soudés, et de 6 étamines. Le fruit produit par les palmiers est une drupe fibreuse.

Caractéristiques des palmiers

Les palmiers sont connus pour leur hauteur et pour la taille de leur graine, de leurs feuilles et de leurs inflorescences qui sont plus grandes que toutes les autres plantes.

Le palmier national de Colombie, le Ceroxylon quindiuense, atteint une hauteur de 60 mètres.

L’espèce coco de mer contient les graines les plus grandes du monde, mesurant de 40 à 50 cm de diamètre et pesant 15 à 30 kg chacune.

Quant à l’espèce Raffia palms, il est composé des feuilles les plus larges du monde, atteignant jusqu’à 25 mètres de long et 3 mètres de larges.

L’espèce Corypha a les inflorescences les plus larges du monde, jusqu’à une hauteur de 7.5 mètres et contenant des millions de petites fleurs.

Enfin, les tiges de l’espèce Calamus peuvent atteindre 200 mètres de long.

Culture des palmiers

Les palmiers préfèrent les habitats subtropicaux, tropicaux et chauds et présentent une grande diversité morphologique. Cependant, la majorité des graines perdent de leur viabilité très rapidement et ne peuvent pas être préservées dans des températures basses, car le froid tue leur embryon.

Dans les régions non tropicales, les jardins botaniques peuvent donc être problématiques pour les palmiers, en raison des climats froids dans lesquels ils sont parfois situés. De plus, ils ne sont pas capables d’imiter l’habitat naturel des palmiers.

Si vous souhaitez planter un palmier dans votre jardin, il faudra prévoir un grand trou d’environ 1.5 mètres de profond. Ensuite, il est conseillé de déposer environ 15 cm de sable au fond du trou. Déposez le palmier et recouvrez-le de remblai de sable mouillé, qui va assurer un bon drainage, ainsi que de la rigidité. Il est également recommandé de déposer environ 8 cm de paillis tout autour de la base, ce qui aidera à conserver l’humidité.

Concernant les palmiers d’intérieur, vous pouvez les rempoter tous les 2 à 3 ans, de préférence au printemps ou durant l’été. Évitez de les tailler, tout comme les palmiers d’extérieur, car cela leur ferait perdre leurs nutriments et affaiblirait leurs défenses contre des maladies.

Entretien des palmiers

Concernant l’arrosage des palmiers d’extérieur, il est nécessaire de le faire quotidiennement pour les 2 premières semaines après les avoir plantés, puis seulement 1 fois pour les mois suivants. Les racines ne doivent pas être noyées, mais humidifiées.

Pour les palmiers d’intérieur, il suffit de « sentir » la terre avec vos doigts. Si elle est sèche, il faut arroser un peu jusqu’à ce que l’eau s’écoule jusqu’au fond du pot, mais ne noyez pas non plus votre plante.

Selon les espèces, il faudra les exposer en plein soleil ou alors à l’ombre. Pour la température, en général, il ne faut pas descendre en dessous de 20 degrés C, surtout en hiver.

Quels palmiers choisir?

Les palmiers d’intérieur sont, pour la grande majorité, des palmiers de petite taille qui restent petits. Par exemple, l’espèce Pinanga maculate offre de larges feuilles en forme de plumes, vert foncé sur le dessus et argentés sur le dessous ; il atteint une hauteur entre 120 et 150 cm. Ou alors l’espèce Pinanga caesia, comportant aussi de larges feuilles en forme de plumes, mais dans les tons roses, bruns et dorés.

Concernant les palmiers d’extérieur, choisissez une espèce qui convient au climat dans lequel vous vivez. Certaines espèces, comme le Chamaedorea et le Trachycarpus, sont peu exigeantes en températures et se développent entre 20 et 30 degrés C. D’autres nécessitent au minimum 25 degrés C. Quant aux plus exigeants, comme le Trithrinax ou le Brahea, nécessitent une forte chaleur tout au long de l’année.

Sachez aussi que certaines variétés supportent des climats froids et des températures proches de zéro. Il est conseillé, dans ce cas, de les couvrir avec un voile, afin de protéger les feuilles et le cœur.

Utilisation des palmiers

Les palmiers font partie des plantes les plus cultivées au monde pour plusieurs raisons. Nombreuses sont les espèces cultivées pour des raisons ornementales, mais il ne faut pas oublier que les palmiers sont très importants économiquement :

  • de par leurs propriétés gustatives : production de noix de coco, de cœurs de palmiers, d’huile de palme, de dattes, de sirop de palme et de noix.
  • de par leurs propriétés de construction : production de cire, de canne de jonc, de raphia et de bois.

La signification des palmiers

Les palmiers revêtent plusieurs symboles : celui de victoire et de triomphe chez les Romains, mais aussi chez les Chrétiens avec le dimanche des rameaux. Chez les Juifs, les palmiers représentent un symbole de paix et d’abondance.

De nos jours, les palmiers symbolisent les vacances sous les tropiques, dans les îles paradisiaques. D’ailleurs, ils apparaissent sur les drapeaux de plusieurs pays ou états : Haïti, Guam, Arabie Saoudite, Floride et Caroline du Sud.

Palmier : liste des différentes espèces

58238f76f6ce65e040c7de920b9cb2e500000000 3b3b374469e8a0458f35147b8e258b1flllllllllllll