Culture des plantes aromatiques

Les plantes aromatiques peuvent être annuelles, bisannuelles, ou vivaces. Elles sont parfois représentées par des arbres, comme c’est le cas du laurier ; parfois par des arbrisseaux, comme c’est le cas pour la lavande ; parfois par des buissons, comme c’est le cas de l’origan, du thym, de la sauge ou de la marjolaine ; ou parfois encore par des herbes, comme c’est le cas de la ciboulette.

Les plantes aromatiques sont principalement utilisées en cuisine. Elles peuvent être subdivisées en plusieurs catégories :

  • les condiments ayant une origine végétale pour la grande majorité ; et parfois animale, comme les bouillons de volaille ou de bœuf. Toutefois, certaines espèces ne proviennent ni d’une plante, ni d’un animal, comme le sel.
  • les aromates proviennent de plantes et sont représentés, à titre d’exemple, par le curry, le cumin, l’anis, l’oseille, le clou de girofle ou même les cornichons.
  • les épices, dont on consomme les graines ou les racines, comme le gingembre, l’ail, l’aneth et le piment.
  • les fines herbes, utilisées pour assaisonner les plats et dont font partie le persil, la ciboulette, l’estragon et le cerfeuil
  • les herbes de Provence qui dégagent une odeur forte et puissante, telles que l’origan, le thym, la sauge ou la marjolaine.

Où poussent les plantes aromatiques?

Les plantes aromatiques poussent dans de nombreuses régions du monde, tant dans les climats tempérés que tropicaux. Même si elles sont originaires de certaines parties du monde, comme par exemple le gingembre qui est originaire d’Asie, il est tout à fait possible de les faire pousser dans des régions aux climats différents.

Par contre, certaines sont limitées à des régions bien spécifiques, comme la lavande qui pousse principalement en Provence.

Tiges, feuilles et fleurs des plantes aromatiques

Certaines espèces de plantes aromatiques se consomment entièrement, c’est-à-dire avec leurs feuilles et leur tige, tandis que pour d’autres, on ne consomme que les fleurs, comme c’est le cas pour la lavande.

Caractéristiques des plantes aromatiques

Les plantes aromatiques peuvent être catégorisées selon l’intensité de leurs saveurs. Celles à forte saveur sont composées de : la coriandre, l’estragon, le fenouil, le laurier, le romarin, la sauge, la menthe verte et poivrée et le thym. Tandis que les plantes à saveur moyenne ou faible sont composées de : l’aneth, du basilic, de la ciboulette, de l’origan, du cerfeuil et du persil.

Culture des plantes aromatiques

Les plantes aromatiques sont cultivées dans des jardins potagers, puis elles sont vendues en pots ou coupées pour être vendues dans le commerce, soit fraîches, soit séchées.

Les plantes aromatiques en pots peuvent être replantées dans le potager, généralement au printemps, ou rester sur la terrasse ou dans la cuisine. L’avantage de les avoir en extérieur est qu’elles seront plus volumineuses et robustes qu’à l’intérieur, mais il y aura toujours l’inconvénient qu’elles soient mangées par des animaux ou des insectes.

Entretien des plantes aromatiques

Pour grandir, les plantes aromatiques ont besoin de soleil et d’une terre humide. Il est possible d’utiliser des granules humides qui éviteront à la terre de s’assécher.

Même si les plantes aromatiques sont plutôt robustes à l’extérieur, elles ne supporteront pas le froid de l’hiver. L’idéal est de les replanter dans un pot et de les garder à l’intérieur.

Les herbes fraîches peuvent également être conservées dans un contenant d’eau. Il suffit de placer les herbes dans l’eau, de les couvrir avec un plastique hermétique et de les mettre au frais. Elles dureront quelques jours sans perdre leurs saveurs et leurs vitamines.

Concernant la coupe des plantes aromatiques, celle-ci dépend du type de plantes. Pour les plantes d’origine méditerranéenne, comme le romarin ou le thym, il suffit de tailler les tiges qui comportent les fleurs deux fois par année, soit au printemps et au moment où les fleurs commencent à faner.

Pour les plantes aromatiques qui perdent leurs feuilles, comme l’ail des ours, le curcuma ou la marjolaine, il faut les tailler assez fréquemment durant les mois de pousse, c’est-à-dire de mars à octobre environ.

Concernant les plantes aromatiques annuelles, comme le basilic, la coriandre, l’aneth ou le cerfeuil, il faut tailler les tiges qui comportent les fleurs dès que ces dernières apparaissent.

Quelles plantes aromatiques choisir?

En cuisine, il faut choisir les plantes aromatiques selon le type de plats à améliorer, mais toutes les herbes ne se marient pas à la perfection. En effet, les herbes fortes pourraient masquer complètement la saveur des herbes plus légères. A titre d’exemple, le volaille ou le gibier se marient parfaitement avec un mélange de persil, de thym, de marjolaine et d’estragon ; l’agneau s’accompagne d’un mélange de romarin, thym, sarriette, persil et menthe ; quant au ragoût de bœuf, il apprécie les bienfaits du persil, du thym et du romarin.

Certains mariages de plantes sont ainsi à privilégier. Par exemple, pour un mariage épicé, choisir du cumin, de la coriandre, du piment et de l’ail ; pour un mélange asiatique, mélanger du gingembre, de l’échalote et de l’ail ; pour un mariage méditerranéen, choisir de la sauge, de la sarriette et du romarin.

Utilisation des plantes aromatiques

Les herbes aromatiques s’utilisent autant fraîches que séchées, toutefois, elles dégagent plus de parfum et de saveur en étant fraîches.

Une façon traditionnelle d’utiliser les herbes aromatiques est de les réunir en bouquet garni et de les lier, soit par une ficelle, soit dans un sachet. Le bouquet garni peut être composé d’herbes fraîches ou séchées. Il sert à relever la saveur des plats, particulièrement des sauces, bouillons, soupes, bisques ou pot-au-feu. Il est déposé dans la casserole quand les autres ingrédients sont chauffés et se retire avant de servir, car le bouquet garni ne se mange pas.

Les plantes aromatiques sont également utilisées dans la fabrication d’alcool ou de tisanes.

Les bienfaits des plantes aromatiques

Les plantes aromatiques revêtent certains symboles. Le romarin, par exemple, symbolise la commémoration, alors que la sauge représente les vertus domestiques.

Les plantes aromatiques sont très prisées pour leur odeur agréable qui peuvent parfumer les jardins, les terrasses ou la cuisine. En outre, toutes les herbes aromatiques contiennent des huiles essentielles qui peuvent également être utilisées en aromathérapie.

Les plantes aromatiques sont également utilisées dans le domaine de la santé, car elles possèdent des propriétés bienfaisantes qui soulagent les troubles ou même des maladies. A titre d’exemple, le gingembre combat les nausées et améliore la circulation sanguine ; l’eau de citron aide notamment à combattre les cellules cancéreuses, réduit le stress, améliore la digestion et combat le mauvais cholestérol.

Enfin, les plantes aromatiques, plantées dans le potager, protègeront les légumes de visiteurs indésirables. La menthe, la lavande et le basilic éloignent ainsi les fourmis ; le fenouil protégera les salades des limaces ; la sauge, le thym et le cerfeuil protègeront efficacement les légumes.

Plante aromatique : liste des différentes espèces

Plante aromatique en plante vivace

Plante aromatique en plante annuelle

Plante aromatique en arbuste

Autres Plante aromatique

d59966a119991b16afbb545f02345094AAAAAAAAAAAAAAAAAA c983d108a3b4b610ae1bb0da6d7e8351BBBBB