Culture des plantes carnivores

Les plantes carnivores sont des plantes représentées par une douzaine de genres comprenant 583 espèces différentes qui sont réparties dans plusieurs ordres : Caryophyllales, Ericales, Lamiales, Oxalidales et Poales.

Ces plantes attirent, capturent et consomment des animaux ou des insectes, ce qui leur procure tous les nutriments qui leur manque dans leurs milieux d’origines.

Les plantes les plus grandes, représentées par les genres Nepenthes et Triphyophyllum, peuvent atteindre une hauteur de 10 à 15 mètres et sont capables de capturer des grenouilles ou des oiseaux.

L’espèce Utricularia est la plante carnivore la plus rapide à capturer une proie, car il lui suffit seulement d’une moitié de seconde.

Où poussent les plantes carnivores?

Les plantes carnivores sont répandues dans de nombreux endroits, mais restent rares. Elles sont quasiment toutes réduites à des habitats comme les marais, les tourbières ou les marécages, où le soleil et l’eau sont en bonne quantité, mais où le sol est extrêmement pauvre en nutriments, spécialement en phosphore et en nitrogène. Ce sont leurs proies qui leurs fournissent ce dont elles ont besoin.

Elles sont natives, pour la plupart, des régions tempérées du sud-est des Etats-Unis. Certaines espèces, comme les Nepenthes, requièrent constamment des températures entres 20 et 30 degrés C, alors que d’autres, comme les Sarracenia, Drosera et Pinguicula, peuvent supporter des températures en-dessous de zéro.

Tiges, racines, feuilles et floraison des plantes carnivores

Les plantes carnivores utilisent leurs feuilles pour intercepter le soleil, ce qui permet le phénomène de la photosynthèse. Les feuilles respirent en brûlant leur biomasse, afin de produire de l’énergie. Elles servent également de pièges.

Ces plantes attirent leurs proies grâce à leurs feuilles et leurs fleurs aux couleurs vives, leurs nectars et leurs poils très piquants.

La reproduction se fait de manière sexuelle, en produisant et en dispersant des graines, ou de manière asexuée, c’est-à-dire végétative. Dans ce dernier cas, les plantes produisent des pousses juste au-dessus du sol, ou parfois dessous. Une nouvelle plante se développe et forme ensuite une plante séparée de la première.

Caractéristiques des plantes carnivores

Il existe 5 mécanismes de capture différents chez les plantes carnivores :

  • les proies peuvent s’engouffrer dans une feuille enroulée qui contient une sorte de bassin rempli d’enzymes digestifs ou de bactéries (pinguicula)
  • d’autres plantes sont composées d’un revêtement semblable à du papier tue-mouche  (droséra)
  • ce sont parfois les feuilles qui exercent des mouvements si rapides qu’elles enferment leurs proies (dionée)
  • il s’agit parfois d’une poche qui aspire les proies comme un aspirateur (utriculaire)
  • ou alors, le piège ressemble à une trappe à anguille ou à homard, qui force les proies à s’avancer vers l’organe digestif de la plante qui contient des épines (nepenthes)

Ces pièges peuvent être actifs ou passifs, selon que les mouvements de la plante aident à capturer les proies ou non.

Culture des plantes carnivores

On peut trouver des plantes carnivores dans le commerce, dans les centres de jardin, ou dans les pépinières, certaines étant effectivement faciles à cultiver à l’extérieur, dans un jardin marécageux ou dans une serre.

Il n’est pas recommandé de faire pousser les plantes carnivores en intérieur, car elles n’auraient pas suffisamment de soleil pour pousser convenablement.

Pour une bonne culture, il est conseillé d’utilisé un mélange de tourbe blonde et de vermiculite (ou de perlite). La sphaigne vivante est également un excellent complément pour le substrat car elle permettra de maintenir un haut taux d’humidité.

Entretien des plantes carnivores

Les plantes carnivores nécessitent de l’eau de pluie ou de l’eau qui a été distillée. L’eau du robinet tue rapidement la plante en raison de la présence de minéraux, particulièrement du calcium, qui est néfaste pour elle.

Les plantes carnivores plantées ou situées à l’extérieur attrapent suffisamment d’insectes pour se nourrir. Il ne faut évidemment pas leur donner de la nourriture humaine, ce qui les tuerait. De plus, si la plante n’attrape pas d’insectes par elle-même, inutile également de lui en fournir. Laissez-la vivre par elle-même.

Les plantes carnivores ont également besoin de beaucoup de soleil, afin de permettre le processus de photosynthèse.

Ces plantes sont exposées à plusieurs dangers. En effet, elles peuvent être attaquées par des parasites qui vont les infecter. Vous pouvez les retirer avec la main ou alors utiliser des insecticides. Mais le plus gros danger est représenté par de la moisissure grise, appelée également Botrytis cinerea, qui survient dans des endroits chauds et très humides durant l’hiver. Pour les protéger de ce parasite, vous pouvez les garder au frais durant cette période, en les ventilant et en retirant les feuilles mortes.

Quelles plantes carnivores choisir?

Si vous habitez des régions tempérées avec des hivers froids, voici quelques espèces de plantes carnivores qui s’adapteront très bien dans votre jardin, ainsi que dans des serres de jardin.

L’espèce Drosera capensis est composée de fleurs roses et supporte tout à fait qu’on la néglige ; l’espèce Drosera binata a des feuilles en forme de Y ; l’espèce Sarracenia flava est de couleur jaune, avec des feuilles en forme de trompette ; l’espèce Pinguicula grandiflora a des fleurs violettes et hiberne en hiver ; l’espèce Pinguicula moranensis a des fleurs roses et ses feuilles ne sont pas carnivores durant l’hiver.

Utilisation des plantes carnivores

Les plantes carnivores sont utilisées de différentes manières, l’une d’elles étant ornementale, comme l’espèce Sarracenia leucophylla.

Les plantes carnivores sécrètent des substances contenant des composés qui ont des propriétés antifongiques, essentielles pour lutter contre des infections.

En Asie, le fluide des Nepenthes est utilisé pour soigner des plaies et traiter l’incontinence. Leurs lianes servent à faire des cordes et leurs feuilles sont utilisées pour fabriquer des pots servant à cuire le riz.

En Scandinavie, les espèces Drosera et Pinguicula sont utilisées pour produire du lait caillé, afin de faire du fromage ou des yaourts.

L’intérêt pour les plantes carnivores

Les plantes carnivores ont toujours fasciné et intéressé la population. Elles font ainsi l’objet de nombreuses expositions de par le monde et sont aussi représentées de manière fictionnelle dans des jeux vidéo ou des films, qui ont tendance à exagérer leurs caractéristiques, comme des tailles disproportionnées.

Plante carnivore : liste des différentes espèces

Plante carnivore en plante vivace

Plante carnivore en plante annuelle

Plante carnivore en arbuste

f5d48db608f52594393ec07845559498iiiiiiiii 9fde6d7be3e24de2a932497a2d7191b5hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh