Plante grimpante

Presque toutes les plantes grimpantes sont des plantes à fleurs qui peuvent être divisées en plantes grimpantes ligneuses ou lianes, comme le lierre, ou en plantes grimpantes herbacées, comme les ipomées.

Les plantes grimpantes sont des plantes dont les tiges poussent en grimpant. Elles sont composées, majoritairement, de vignes vierges même, si on trouve parfois quelques arbustes lorsqu’un support, comme un mur par exemple, n’est pas disponible.

Les plantes grimpantes recouvrent aussi les cucurbitacées, comme les concombres, qui sont des vignes rampantes.

Où poussent les plantes grimpantes?

Les plantes grimpantes diffèrent en formes et tailles selon les endroits où elles poussent. Elles poussent généralement dans des endroits tropicaux, parce qu’elles recherchent le soleil, et parfois dans des régions tempérées.

Les plantes grimpantes ont la capacité de grimper, une capacité qui leur est propre. Elles sont capables de pousser dans des endroits complètement ombragés ou entièrement ensoleillés, en raison de leur plasticité phénotypique.

Tiges, racines, feuilles et floraison des plantes grimpantes

Les tiges des plantes grimpantes sont très importantes, ayant 2 fonctions principales. La première sert aux plantes à utiliser les pierres, les rochers ou d’autres plantes comme soutien, afin de grandir et d’atteindre les rayons du soleil. C’est donc un investissement minimum d’énergie pour les plantes, plutôt que de devoir utiliser leur propre énergie pour capter le soleil. Si une plante grimpante pousse dans des endroits ombragés, elle va alors atteindre le tronc d’un arbre et s’y accrocher pour grimper et atteindre des endroits plus ensoleillés.

La seconde fonction des tiges permet aux plantes grimpantes de coloniser de grandes surfaces très rapidement, sans nécessairement grimper très haut.

Même si les tiges des plantes grimpantes se trouvent parfois dans le sol, la grande majorité des feuilles se trouvent exposées au soleil. L’action de grimper permet aux plantes grimpantes d’être inatteignables par certains herbivores et d’être exposées le plus possible au soleil.

Les feuilles peuvent être sempervirentes ou caduques, vertes pour la plupart du temps, étroites ou larges. Les fleurs peuvent être de toutes les couleurs. Certaines sont odorantes.

Caractéristiques des plantes grimpantes

Les plantes disposent de plusieurs méthodes pour grimper, selon leur espèce: elles peuvent enrouler leur tige autour d’un support, comme c’est le cas pour les ipomées, le chèvrefeuille, la glycine ou le jasmin; elles peuvent accrocher leur tige par elles-mêmes, comme c’est le cas du lierre ou de l’hortensia grimpant ; en utilisant des épines, comme c’est le cas du rosier grimpant ; ou en utilisant des vrilles qui produisent des ventouses pouvant s’attacher très solidement à un support, comme les vignes vierges.

Certaines espèces de plantes grimpantes sont caractérisées par des arbustes qui grimpent sans utiliser ni racines ni épines, comme pour l’espèce Pieris phillyreifolia. Ils dirigent leur tige vers une fissure située dans l’écorce des arbres. Les tiges adoptent ainsi un profil plat jusqu’à faire émerger leurs branches et feuilles au sommet de l’arbre.

Une autre espèce intéressante est représentée par l’espèce Lygodium : des fougères grimpantes. Ce ne sont pas les tiges qui grimpent, mais les feuilles. Celles-ci ne cessent de pousser et forment ainsi des bosquets en s’enroulant autour de plantes, de clôtures ou de rochers.

Culture des plantes grimpantes

Les plantes grimpantes se cultivent en pots ou en pleine terre. Elles sont donc pratiques pour les balcons, les terrasses ou les jardins.

Elles sont généralement plantées en automne et au printemps, afin de favoriser la reprise des racines.

Certaines plantes prennent de 2 à 3 ans pour atteindre leur taille normale et de 3 à 5 ans pour fleurir. Il ne faut donc pas être trop pressé.

Certaines espèces sont très résistantes à toutes les températures, même au gel, comme la glycine, la clématite, le chèvrefeuille, le lierre ou le rosier grimpant. D’autres nécessitent d’être placées dans des serres durant l’hiver, comme c’est le cas pour le bougainvillier.

Entretien des plantes grimpantes

Certaines plantes grimpantes poussent par elles-mêmes et ne nécessitent aucun entretien, alors que d’autres, surtout les plantes qui fleurissent, ont besoin d’être taillées et d’être dirigées sur des supports, parfois horizontaux, parfois verticaux.

Les plantes grimpantes sont plantées à environ 20 cm d’un arbre, d’une clôture ou tout autre support, dans un trou large rempli de terreau et de gravier. Par contre, elles sont plantées entre 30 et 45 cm des murs d’une maison, puisque cette dernière va créer de l’ombre. Il s’agit ensuite d’attacher la tige principale de la plante au support et éventuellement les tiges secondaires et d’arroser abondamment. Il faut ensuite contrôler la plante tous les 2-3 jours et attacher la tige principale au fur et à mesure qu’elle grandit.

Une fois que la plante est suffisamment solide pour pousser par elle-même, les attaches peuvent être retirées. Pour guider la direction que prend la plante, il faut parfois la tailler, en retirant des tiges.

Les plantes grimpantes s’achètent dans les jardins et les pépinières.

Quelles plantes grimpantes choisir?

Le choix des plantes grimpantes dépend de l’endroit où l’on souhaite les faire pousser. Certaines sont idéales pour pousser sur des murs, comme le lierre, d’autres sont parfaites pour les pergolas.

Pour décorer une clôture ou un grillage, choisir des plantes aux fleurs spectaculaires ou ayant un beau feuillage, comme les rosiers grimpants, les clématites, les bignones, les ipomées ou les capucines.

Pour décorer une tonnelle ou une pergola, il faut choisir des plantes grimpantes qui disposent d’un feuillage qui va créer de l’ombre, comme le houblon, le rosier grimpant, la vigne vierge ou la glycine.

Pour couvrir un mur, rien de tel que le chèvrefeuille, la passiflore, le rosier grimpant ou le lierre.

Utilisation des plantes grimpantes

Les plantes grimpantes sont très prisées par les jardiniers, car elles poussent vite et nécessitent peu d’entretien. On peut les faire pousser sur des murs, des clôtures, des pergolas ou sur d’autres plantes, ce qui donne un effet très attrayant et cela peut cacher des choses disgracieuses.

Les plantes grimpantes peuvent produire des défenses chimiques et modifier leur composition biologique afin de lutter contre les herbivores.

Plante grimpante : liste des différentes espèces

75e7a25f7b321317ac79f290aa3f4699__________ c0e2b0de8c4440bb98f17e8125666137YYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY