Plante toxique

Les plantes toxiques sont représentées par des arbres, des arbustes, des plantes grimpantes et des plantes vivaces qui contiennent des parties toxiques qui peuvent causer un léger inconfort, des maladies, des lésions, ou même entraîner la mort chez les animaux et chez les humains. Parfois, c’est la plante entière qui est toxique.

On peut séparer les plantes toxiques en 2 catégories : celles qui sont dangereuses, parce que les humains ont développé une réaction allergique envers elles, comme par exemple les allergies aux noix ; et les plantes qui sont dangereuses en raison des composés chimiques qu’elles produisent.

La toxicité des plantes doit être perçue comme un mécanisme de défense contre les insectes, les animaux herbivores et les humains. Les plantes disposent ainsi d’épines ou d’échardes, mais également de composés chimiques.

Où poussent les plantes toxiques?

Les plantes toxiques poussent dans de nombreux habitats différents. Certaines poussent dans les jardins de plantes, comme le muguet ou le narcisse ; d’autres dans les jardins potager, comme la rhubarbe, les tomates ou les pommes de terre ; d’autres dans des endroits sauvages, comme le gui ; d’autres encore dans des endroits humides ou marécageux, comme la ciguë ou la belladone.

Tiges, racines, feuilles et floraison des plantes toxiques

Dépendant du type de plantes, soit des arbres, des arbustes ou des herbes vivaces, la partie toxique peut concerner les graines, les bulbes, les feuilles, les tiges, les fleurs ou toute la plante entière.

Les feuilles et les fleurs du muguet, par exemple, provoquent des battements de cœurs irréguliers, une confusion mentale et des troubles digestifs. Par exemple, toutes les parties du rhododendron sont fatales, car elles provoquent des nausées et des vomissements, des difficultés respiratoires et même le coma. Le feuillage des chênes affecte les reins.

Caractéristiques des plantes toxiques

Les plantes toxiques peuvent être comestibles. Certaines plantes comestibles contiennent des parties qui sont toxiques, d’autres sont néfastes dans leur ensemble, d’autres encore sont toxiques que pour certaines animaux ou catégories de personnes comme les bébés ou les personnes âgées.

Par exemple, la pomme possède des graines qui sont légèrement toxiques. Consommées à forte dose, elles peuvent être mortelles. Les feuilles des abricots, prunes, pêches, cerises et amandes sont toxiques. Les citrons, limes et oranges, ainsi que les oignons et l’ail contiennent des huiles aromatiques qui sont dangereuses pour les chats et les chiens. La pomme de terre et la tomate contiennent un composé toxique, nommé glycoalkaloïde, qui peut éventuellement causer, chez les humains, des maux de tête, des graves problèmes digestifs, des crampes, une faiblesse, de la confusion et dans de graves cas, le coma et la mort. Les feuilles de la rhubarbe peuvent occasionner des troubles rénaux, des convulsions et même le coma.

Concernant les plantes toxiques non comestibles, elles peuvent être extrêmement néfastes, rien qu’à leur contact. Par exemple, le jus de l’agave provoque des dermatites, accompagnées de boursouflures qui démangent pendant plusieurs années. La Belladone est l’une des plantes les plus toxiques qui existent : elle contient de nombreux composés très toxiques qui provoquent la dilatation des pupilles, une sensibilité à la lumière, une vision trouble, une perte d’équilibre, des mots de tête, des démangeaisons, des constipations, des hallucinations, des convulsions et du délire. Le contact direct avec les feuilles de la belladone cause des pustules sur la peau. Ses baies sont très attrayantes, particulièrement pour les enfants, car elles ressemblent à des myrtilles. Elles peuvent être mortelles, à raison de 2 à 5 baies chez les enfants, et de 10 à 20 baies chez les adultes.

Les plantes domestiques toxiques pour les enfants et les animaux

Certaines plantes domestiques sont particulièrement toxiques pour les enfants, les personnes âgées et les animaux, car ils ne connaissent pas les dangers qui sont liés à ces plantes et parce que ces dernières sont très attrayantes par leurs fleurs, leurs baies ou leur parfum.

Ces plantes sont pourtant prisées car elles nécessitent peu d’entretien et parce qu’elles sont belles pour décorer l’intérieur des maisons ou des appartements. Malheureusement, il n’est pas toujours facile d’éviter un accident. Les enfants ou les animaux domestiques peuvent toucher ou manger les feuilles toxiques, ingérer les baies ou les racines, avoir un contact avec le jus de la plante, manger la terre ou boire l’eau de la plante.

A titre d’exemple, toutes les parties du lys, malgré sa grande beauté, sont modérément toxiques pour les humains et les chiens, en provoquant des vomissements, des maux de tête, une vision troublée et une irritation de la peau ; le lys est complètement toxique pour les chats, provoquant un manque d’appétit, une insuffisance du foie et des reins, ce qui peut entraîner la mort.

Le lierre est légèrement toxique pour les humains, provoquant de graves irritations de la peau, des brûlures dans la bouche et dans la gorge, de la fièvre et des éruptions cutanées ; chez les chiens et les chats, cette plante est complètement toxique, provoquant des diarrhées, une hyperactivité, des tremblements et des vomissements.

Le caladium est toxique pour tout le monde, provoquant, chez les chats et les chiens, des nausées, des vomissements et une difficulté à respirer ; chez les humains, cela provoque des brûlures d’estomac, un gonflement de la bouche, de la langue et de la gorge, une difficulté à respirer, à parler et à avaler. Dans de graves cas, cela peut mener à un bouchement complet des voies respiratoires, ce qui conduit à la mort.

Utilisation et bienfaits des plantes toxiques

Les plantes toxiques sont utilisées de diverses manières : pour la production de nourriture, pour des questions ornementales, mais également en raison de leurs composés qui ont des bénéfices pour la santé, à condition d’utiliser de faibles doses, car des fortes doses peuvent entraîner de graves troubles, la paralysie ou même la mort.

Par exemple, la digitale contient le célèbre composant appelé digitaline, qui est un médicament très connu pour les personnes qui souffrent d’un dysfonctionnement cardiaque.

Les feuilles de ciguë séchées soignent les raideurs musculaires, les toux et les spasmes.

Les feuilles et les racines de la belladone sont utilisées pour lutter contre les maux de gorge, les migraines, la constipation, les névralgies, l’asthme et atténuer les effets de la maladie de Parkinson.

Les feuilles de gui permettent de lutter contre l’hypertension, la goutte ou l’artériosclérose.

La Ruta graveolens, plus communément appelée « rue » possède des substances chimiques et aromatiques qui améliorent la vue et qui favorisent la digestion.

La chélidoine permet de soigner les pathologies oculaires, ainsi que les verrues, d’où son nom « d’herbe à verrues ».

La Belle de nuit est utilisée pour soigner les contusions, les plaies et les blessures cutanées. Elle permet également de régulariser le transit intestinal en soignant les constipations.

Plante toxique : liste des différentes espèces

Plante toxique en plante vivace

Plante toxique en arbuste

Plante toxique en plante annuelle

Autres Plante toxique

e9cdfbeb4422479498f55c46faad6d58]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]] ef27163a890a20c4527d132089a45ea4**************************